aménager un coin repas : 44 idées et astuces !

Aménager un coin repas chez soi, voilà un projet déco qui nous a tous trotté dans la tête à un moment ou un autre ! Si les intérieurs de nos parents dérogeaient rarement à la traditionnelle table de cuisine ou de salle à manger, aujourd’hui on envisage son home sweet home comme un espace modulable et multifonction. Les contraintes d’espaces, l’évolution des modes de vies et la tendance des espaces décloisonnés ont révolutionné notre manière d’appréhender la cuisine dans la déco, faisant fleurir les idées et les possibilités d’aménager un coin repas.

Aujourd’hui, la cuisine est le plus souvent ouverte sur d’autres pièces et constitue ainsi un espace dinatoire à part entière. Dans les appartements, il n’est pas rare que sa surface soit réduite au strict nécessaire pour laisser place aux autres fonctions. Mais pas question pour autant de sacrifier la fonctionnalité ou l’esthétique ! Que ce soit dans une petite cuisine, un studio ou une grande cuisine ouverte, il existe aujourd’hui de nombreuses astuces pour aménager un coin repas adapté à ses contraintes et ses envies. Quand la surface au sol est limitée, on exploite les murs et on mise sur meuble à double fonction ou des meubles escamotables. Quand la cuisine est un espace ouvert, on utilise des astuces d’aménagement pour fondre voire dissimuler le coin repas dans le décor. Que vous soyez locataire ou propriétaire, que vous habitiez un studio ou une grande maison, que votre cuisine soit ouverte ou fermée, il existe aujourd’hui des solutions et des astuces pour aménager le coin repas idéal pour votre nid douillet !  Après mes inspirations pour aménager une petite cuisine, je vous livre ici mes trucs et astuces pour aménager le coin repas idéal au travers d’une sélection de 44 idées inspirantes !

aménager un coin repas sur le plan de travail

Le plan de travail offre une surface permettant de cuisiner mais aussi de déjeuner. En supprimant les rangements sous une partie de celui-ci, on dégage ainsi l’espace nécessaire pour glisser ses jambes mais aussi des assises. Suivant la configuration de la pièce, on peut ainsi aménager un coin repas contre le mur, en bout de meuble, mais aussi en L pour faire office de séparation dans le cas d’une cuisine ouverte.

sources : 1/2/3

Astuce : Comme dans les 2 exemples ci dessous, on n’hésite pas à adapter la forme du plan de travail pour optimiser l’espace et la circulation !

sources : 1/2

 aménager un coin repas escamotable

une tablette murale rabattable pour les mini espaces

Si votre cuisine est petite et étroite, une tablette murale rabattable est la solution idéale pour aménager un coin repas dans un mini espace ! Outre leur fixation murale qui permet d’éviter tout encombrement au sol, leur très faible profondeur repliées offre la possibilité de les installer dans des espaces de circulation. Une fois déployées,  elles peuvent accueillir plusieurs assises. Vous pouvez choisir de les disposer à hauteur de table classique (environs 70 cm), en optant par exemple pour des tabourets empilables. Vous pouvez aussi la placer à hauteur de plan de travail pour augmenter la surface disponible lorsque vous cuisinez : les tabourets de bars pliants sont alors une bonne option pour les compléter.

sources : 1/2

osez les systèmes ingénieux

Les cuisinistes comme la grande distribution proposent aujourd’hui des meubles et solutions malignes pour aménager un coin repas escamotable. J’aime beaucoup l’idée de ces tablettes façon tiroirs, qui permettent de déplier une table d’appoint en un tour de main. Les éléments modulables offrent aussi de belles possibilités : par exemple cette bibliothèque, dont les façades de rangements fermés se déplient et s’abaissent pour créer un véritable espace dinatoire.

sources : 1/2

une tablette murale façon mange-debout

Si les solutions escamotables ne vous séduisent pas et que vous souhaitez aménager un coin repas permanent dans un petit espace, la tablette murale et sa faible profondeur sont faites pour vous. Qu’on l’utilise pour grignoter sur le pouce à la manière des mange-debouts ou qu’on l’agrémente de tabourets de bar, elle a également l’avantage d’être économique. En effet, il suffit de deux équerres et d’une planche pour la réaliser !

sources : 1/2/3

 aménager un coin repas en créant un bar

un bar pour délimiter les espaces

Aménager un coin repas en créant un bar est une option intéressante lorsqu’on n’a pas la profondeur nécessaire pour installer un plan de travail ou un ilot central, mais qu’on souhaite tout de même séparer le coin cuisine du reste de la pièce.  On peut choisir de créer un bar fermé pour isoler visuellement les 2 espaces, avec des assises d’un côté et des rangements de l’autre. Si la profondeur disponible est très réduite, on préfèrera un bar ouvert pour pouvoir y glisser des tabourets.

sources : 1/2/3

créer un bar au milieu de la pièce

Autre variante du bar pour aménager un coin repas, le disposer  au milieu de la pièce !  En plus d’offrir une surface supplémentaire pour cuisiner, l’avantage de cette configuration est de proposer un coin repas plus convivial où l’on peut manger face à face.

sources : 1/2

l’option du coin « snack »

Dans le cas des cuisines semi ouvertes, on peut également opter pour une tablette snack comme celle-ci. Un système ingénieux et esthétique qui s’adapte à toutes les cloisons semi ouvertes.

aménager un coin repas en créant un bar adossé au mur

Enfin, rien ne vous empêche de créer un petit bar contre un mur ! Variante de la tablette murale, on l’installe devant une verrière si on a la chance d’en avoir une. Parfait pour créer un petit coin cosy et lumineux !

sources : 1/2

 aménager un coin repas sur un ilot central

Lorsqu’on dispose d’un espace cuisine aux dimensions plus généreuses, on peut opter pour un ilot central. Celui ci propose les éléments de cuisson et/ou le point d’eau au centre de la pièce et non plus contre le mur. Il offre ainsi un élément multifonction d’une grande profondeur. Personnellement, j’aime beaucoup cette disposition, que je trouve conviviale et très agréable en plus d’être pratique. Pour aménager un coin repas sur un ilot, plusieurs possibilités s’offrent à vous.

créer un coin repas avec rangements sur toute la longueur de l’ilot central

Idéale pour prendre l’apéritif en tenant compagnie à la personne en cuisine, cette configuration rappelle cette d’un bar et transforme l’espace cuisine en véritable espace de vie. On optera pour cette solution lorsque les volumes de la pièce permettent de créer un ilot très profond. Le petit plus, créer des rangements accessibles derrière les tabourets !

sources : 1/2/3

aménager un coin repas au bout d’un ilot de cuisine

Si la pièce impose un ilot central de taille plus modeste, on préfèrera alors aménager un coin repas à l’extrémité d’un ilot. Cette solution permet également de faire disparaître complètement les assises sous le plan. Dans cette configuration, les rangements sont concentrés sur le même bloc et à fleur de plan de travail. Parfait lorsqu’on a besoin d’avoir tout à portée de main !

sources : 1/2

Ajouter un coin repas à un ilot déjà existant

Si vous cherchez à aménager un coin repas sur un ilot déjà en place, il existe plusieurs astuces. En voici deux :

– Ajouter un plateau sur l’ilot qu’on viendra faire déborder aux extrémités, comme sur la première photo. Plan de travail moderne ou planches anciennes, laissez libre court à vos envies !
– Positionner un meuble complémentaire contre l’ilot, comme sur la seconde photo. Ici le choix a été fait de jouer sur le contraste des matériaux, mais vous pouvez également opter pour des finitions similaires à l’ilot déjà existant.

sources : 1/2

 aménager un coin repas avec un table

Si la place vous le permet, vous pouvez bien évidemment aménager un coin repas avec une table !  Voici mes trucs et astuces pour faire le bon choix.

choisir les bons pieds et les bonnes dimensions

Dans les pièces à vivre, les tables rondes sont souvent conseillées pour faciliter la circulation. Mais pour aménager un coin repas, qui se trouve, par définition, dans un coin donc :) , on préfèrera les tables carrées ou rectangulaires pour les accoler à un mur. Si on opte pour un format rectangulaire, une faible largeur la rendra plus logeable et permettra d’installer un coin repas dans un petit espace. Si vous ne trouvez pas votre bonheur dans la gamme des tables, pensez au consoles ! Souvent peu profondes, elles peuvent être détournées et constituer une bonne alternative  ! Le choix des pieds est lui aussi important, notamment si vous souhaitez pouvoir vous asseoir en bout de table. On préfèrera des pieds fins, moins encombrants et plus légers visuellement. L’option de pieds centraux est aussi à retenir car elle permet de gagner de la place sous la table, pour ranger les chaises ou un banc par exemple. Ce type de pied permettra aussi d’accéder plus facilement à une banquette.

sources : 1/2/3/4/5

opter pour une table à rabats

Les tables à rabats sont une excellente option pour les petits espaces. Comme les tablettes rabattables, elles permettent d’aménager un coin repas modulable. Elles constituent une bonne alternative si vous êtes en location et que vous ne pouvez pas percer le mur pour installer une tablette.De plus, elles offrent l’avantage de pouvoir se transformer en table plus conséquente une fois décollée du mur pour des diners entre amis. On trouve aujourd’hui dans le commerce toute une gamme de tables ingénieuses offrant également des rangements, comme le modèle de la première photo qui vient d’Ikea. Si vous êtes plutôt adepte du style brocante, vous pouvez miser sur une table ancienne à volets.

sources : 1/2/3

créer une table intégrée

Pour un style plus contemporain, on peut choisir d’aménager un coin repas en créant une table intégrée. Qu’elle fasse partie intégrante de la cuisine ou qu’elle se situe dans son prolongement, la table intégrée offre trois avantages majeurs :
– En reprenant les matériaux et structures des meubles de cuisine, elle s’intégrera parfaitement dans celle-ci, proposant ainsi un meuble double fonction.
– Ses dimensions sur mesures permettent d’exploiter tous types d’espaces.
– Etant fixe, on peut éliminer les pieds de table classique et se tourner vers des solutions plus adaptées : pied de soutien central, table façon ilot avec des rangements, etc.

sources : 1/2/3/4/5/6

Les avantages d’une banquette

Pour terminer, un petit zoom sur la « banquette ». En effet, elle présente plusieurs avantages lorsqu’on souhaite aménager un coin repas dans un petit espace. Collée contre le mur et fixe, elle permet ainsi de placer la table plus près du mur que lorsqu’on utilise des chaises. De plus, les petites surfaces étant souvent synonymes de manque de rangements, la banquette coffre est alors une solution gain de place pour augmenter les espaces de rangements !

sources : 1/2/3/

4 Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *