Delphine Vaute, illustratrice chimérique

Delphine Vaute est une illustratrice Nantaise que j’avais très envie de vous faire découvrir. Diplômé aux Beaux-Arts d’Angers et d’un Master en Histoire de l’Art, Delphine Vaute se qualifie « d’artiste chimérique », et réalise des illustrations pour divers supports, comme la bande dessinée indépendante, les livres pour enfants, mais aussi la céramique. Son travail nous plonge dans un univers naturaliste au cœur de l’enfance, poétique et sombre à la fois, des illustrations au parfum énigmatique, empruntes d’onirisme. C’est beau, délicat et brut à la fois, subtil et simple en même temps, tout en contrastes, je suis tout simplement séduite !

Je vous laisse en sa compagnie, d’abord en images puis en mots, puisqu’elle a eu la gentillesse se prêter au jeu d’une petite interview.


 

delphine vaute illustrations_14

.

delphine vaute illustrations_11

delphine vaute illustrations_2

.

delphine vaute illustrations_13

.

delphine vaute illustrations_4

.

.

delphine vaute illustrations_6

.

delphine vaute illustrations_15 delphine vaute illustrations_12 delphine vaute illustrations_18

.

delphine vaute illustrations_10

delphine vaute illustrations_9

delphine vaute illustrations_8

delphine vaute illustrations_16

delphine vaute illustrations_17

.

Bonjour Delphine, peux-tu me donner les 3 mots qui te viennent à l’esprit pour décrire ton style ?

Inquiétant / chimérique / onirique

Ton univers me fait penser à celui de Tim Burton, ce quelque chose de surréaliste, faussement naïf et contrasté. Quels sont tes influences ?

Les premiers films de Tim Burton et son livre (Les histoires de l’Enfant Huître), Edgar Allan Poe, Winsor Mccay.

Comment te vient l’idée d’un nouveau dessin?

Je regarde beaucoup d’images, dans les livres, des photos que j’ai prise, sur internet…l’alchimie se fait progressivement ( cela peut prendre plus ou moins de temps)

La nature et les animaux envahissent tes dessins et prennent corps dans tes personnages. D’ou viennent t’il?

Des livres d’Histoire naturelle que je collectionne.

Quel(lle) est l’artiste que tu aimerais afficher chez toi ?

Dur de faire un choix…Katsuhiro Otomo

Tes dessins sont emprunts de poésie mais aussi de quelque chose de dérangeant. Que cherches-tu à « questionner » chez celui qui les regarde ?

J’aime composer une double lecture de l’image. Une image qui dans un premier temps attire par la douceur de ses couleurs, une fausse innocence. Puis insérer dans l’image un détail qui trouble le spectateur.

Quelles sont les techniques de dessin que tu affectionnes et pourquoi ?

Les crayons de couleur et mon critérium pour la finesse de leur pointe.

L’enfance est omniprésente dans ton travail, et les personnages représentés dans tes illustrations sont très souvent des petites filles. C’est toi ? Qui sont-elles?

Ce qui m’intéresse est l’état flottant entre la petite enfance et l’adolescence, où l’individu est pleinement conscient de ses actes et est loin d’être innocent comme veut on nous le faire croire. C’est peut-être moi inconsciemment.

Après la toile, le papier, la céramique, et même la peau avec des dessins destinés à être tatoués, quel est le prochain support que tu rêverais d’illustrer/où tu souhaiterais voir tes dessins ?

Pourquoi pas le textile ? pour des costumes de théâtre et autres spectacles vivants.

Quelle question aimerais tu qu’on te pose dans une interview ?

Celle-ci ! ahahah

 

Vous pouvez retrouver le travail de Delphine sur son site , et acheter ses illustrations sur son shop

3 Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *