Visite privée et interview : chez Céline, du blog bazarette

Aujourd’hui, je vous emmène pour une visite privée de la maison de Céline, alias Bazarette, une blogueuse créative aux multiples talents ! Pour cette visite privée, Céline a accepté de m’ouvrir les portes de sa « house bazar » comme elle l’appelle, et de se prêter au jeu d’une petite interview et d’un portrait chinois.

Curieuse et « touche à tout », celle qui voulait devenir architecte quand elle était petite travaille depuis quinze ans dans le monde des musés. Sur le blog qu’elle tient depuis 2006, elle partage sa passion pour la couture, le tricot, et la déco, et nous emmène aussi dans ses découvertes et explorations de la poterie, la teinture sur tissu, ou encore la gravure.

Côté déco, Céline aime « les couleurs, les matières, les papiers, les motifs, les tissus, et tout ce qui est un peu insolite ou pas à sa place« . Sa maison, elle l’a pensé, dessiné, et même construit. Son intérieur est un doux mélange de meubles achetés, chinés ou fabriqués, d’objets chargés de sens et d’intention, un de ces intérieurs personnel et authentique qui me plait tant…  La maison de Bazarette est à l’image de son blog : intimiste, généreux et pudique en même temps. Un univers, des créations, des petits instants de vie du quotidien, croqués avec délicatesse et simplicité au travers de jolies photos, de mots toujours justes et souvent drôles. Une atmosphère à la fois douce et créative, qui parsème ses billets mais aussi sa maison, et que je vous laisse découvrir en sa compagnie :

  • Peux-tu nous parler un peu de ta maison, et de la façon dont tu l’as décoré ?

« Ma maison c’est mon lieu sûr, mon cocon, ma carapace. Mais tout le monde est bienvenu dans mon antre, j’aime qu’il vive et qu’il soit rempli.

C’est une maison ossature bois baignée de lumière, que nous avons dessiné avec l’aide d’un architecte et puis que nous avons en partie auto-construit Monsieur Bazar et moi, avec l’aide de beaucoup d’amis et de notre famille. C’était un défi ô combien épuisant mais d’une richesse extraordinaire. Il y avait aussi nos boulots respectifs et nos garçons à gérer en même temps… Pratiquement tous les meubles (y compris la cuisine) viennent du Bon Coin pour trois fois rien. L’escalier en bois aussi a plus de cent ans ! On mélange tout chez nous : le neuf, le vieux, et surtout le home-made. On dessine et on fabrique nos meubles, en mélant le métal, le bois et les carreaux ciment. Et finalement, on obtient une belle harmonie. »

IMG_0183

SNV87373

IMG_0913IMG_9591

IMG_1759

IMG_3410

  • Dans quelle pièce passes-tu le plus de temps ? 

Je crois qu’il y en a deux ex-aequo ! Il y a mon atelier et ma chambre, plus précisément mon lit. C’est mon royaume où je travaille avec l’ordinateur portable du boulot, je tricote, je couds (sauf à la machine…), je lis, et je fais réciter les leçons des garçons. Un peu comme Louis XIV à Versailles !

Chez Bararette - Unehirondelledanslestiroirs.fr

CHAMBRE 2 BAZARETTE

 

  • Quel est l’endroit qui te ressemble le plus?

Comme une autre maison dans notre maison, mon petit coin d’atelier est le prolongement de moi même et je viens m’asseoir presque tous les jours sur ma chaise d’atelier chinée.
Ce petit endroit, c’est moi. Mon mètre carré me ressemble, il est bourré d’une multitude de petits trésors dans des boites, des tiroirs, des trousses, d’autres boites dans les boites, qui sont elles-même dans d’autres petits tiroirs. Le bureau est grand, et il est bordé par de vieilles étagères métalliques récupérées dans le garage de mes parents, des étagères que j’ai toujours connues. Il y a des photos de feu ma grand-mère qui fait des grimaces avec les enfants, des photos et des dessins. Je range mes plus jolis papiers japonais, mes tissus en attente de passer sous le pied de la machine, et des beaux livres. Ma machine est toujours sortie, au taquet ! C’est mon monde, il est chargé en déco. Mais il est aussi ouvert sur le reste de la maison, grâce à une verrière qui donne sur le salon. C’est ma respiration.

ATELIER BAZARETTE Unehirondelledanslestiroirs

  • Peux-tu me montrer l’objet le plus insolite ou personnel qu’on trouve chez toi ?

Il y a cette lampe réalisée cet hiver à partir d’un arbre flotté trouvé sur une plage de l’Ile de Ré. Nous lui avons trouvé une place parfaite, ajouté un abat-jour où j’ai collé du papier Petit Pan, c’est assez poétique. Et un arbre lumineux dans la maison, c’est juste très beau.

lampe arbre

  • Que manque t-il dans ta déco en ce moment ?

Il manque les prochains dessins des enfants, le prochain dessin que va m’offrir ma sœur, la toile que ma belle-maman est en train de peindre, mes prochaines linogravures, des objets en céramique qui vont bientôt sortir de l’atelier et plein de belles choses que je trouverai ça et là cette année. C’est important que chaque chose ait son histoire.


bffgbbf

IMG_9650

IMG_1935 

Un petit portrait chinois pour terminer.
Si tu étais :

Un meuble ?
« Un meuble d’atelier avec plein de petits tiroirs, parce que l’on a tous plusieurs facettes que l’on cache et que l’on a du mal à montrer. »

Un objet déco ?
Une lampe, parce que la lumière montre la voie.

Une couleur dans la maison ?
Le gris éléphant, c’est simple et beau partout. Le gris magnifie toutes les autres couleurs.

Une matière ?
Du papier, c’est fragile et coupant en même temps. Et on peut inventer et transformer à volonté.

IMG_2863

IMG_3109

IMG_3133

IMG_0778     IMG_4066

IMG_4100

chez bazarette

IMG_5244  IMG_9966

SNV87664

Merci Encore Céline !

crédit photo : bazarette

6 Comments

Laisser un commentaire