Oleg Oprisco : de la poésie sauvage

Oleg Oprisco est un jeune artiste de 27 ans originaire de Kiev. A l’ère du numérique, ce photographe ukrainien amoureux de la pellicule nous propose des clichés en argentique, sans aucune retouche. Les photographie d’Oleg Oprisco sont empruntes d’une poésie sauvage, des personnages essentiellement féminins plongés dans un univers teinté d’onirisme, feutré et brut à la fois, qui nous saisit et nous emporte.

Oleg Oprisco accorde au moins 2 ou 3 jours de préparation à chacun de ses shooting. Dans un carnet de croquis, il dessine préalablement les scènes auxquelles il souhaite donner vie, et chine les accessoires et costumes au gré de brocantes. Armé de son Kiev 6C ou 88, de vieux argentiques fabriqués durant l’ère soviétique, Oleg Oprisco entame ensuite un long travail sur la lumière et la couleur dans ses mises en scène.

Le résultat est une série de clichés exclusivement au format carré, envoûtants et pleins de force, des idées joliment murmurées par une mise en scène emplie de finesse.

Je suis définitivement sous le charme.

oleg oprisco 17

oleg oprisco 19

oleg oprisco 18

oleg oprisco 16

oleg oprisco 15

oleg oprisco 10

oleg oprisco 9

oleg oprisco 14

oleg oprisco 8

oleg oprisco 4

oleg oprisco 2

oleg oprisco 3

Source : http://www.oprisco.com/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *