Idée : un poêle ou une cheminée à gaz à la maison !

Vous rêvez de pouvoir profiter d’un bon feu dans votre salon, mais vous ne possédez pas de cheminée et n’avez pas l’envie ou la possibilité d’installer un poêle traditionnel ? Les poêles, inserts et cheminées à gaz offrent une alternative très intéressante aux foyers bois et granulés. Pratiques et plutôt économiques, ils proposent également un vrai confort thermique. Installation, spécificités, avantages, je vous explique tout !

 

Encore peu connus il y a quelques années, les foyers à gaz font une entrée remarquée dans nos intérieurs.  Dans les appartements citadins notamment, ils permettent ainsi de se chauffer en faisant revivre une ancienne cheminée ou en installant un poêle, sans les contraintes des foyers à bois, souvent peu compatibles avec les modes de vie et d’habitation citadins.  En effet, les poêles et cheminées gaz offrent plusieurs avantages :

  • Pas de stockage de combustible : les granulés ou les bûches demandent une logistique certaine pour leur approvisionnement et pour leur stockage: en plus d’un espace près du foyer, il convient également bien souvent d’avoir une autre zone dédiée, sous peine de devoir s’approvisionner très régulièrement. Et cela peut relever du casse tête, lorsqu’on vit en appartement par exemple ! Les poêles et cheminées gaz sont directement raccordés au réseau de ville si vous êtes en zone désservie gaz (sinon vous devrez utiliser une cuve), et permettent ainsi de se libérer de ses contraintes.
  • Pas de saleté ni de suie : un des inconvénients des foyers à bois, c’est le nettoyage que cela demande. En plus de la poussière et saleté générée par les bûches par exemple, la suie implique de nettoyer l’intérieur du poêle ou les abords de la cheminée à chaque flambée. Le gaz  propose une flamme « propre », qui demande peu d’entretien du foyer.
  • La manutention : un foyer bois demande deux ramonages par an, tandis qu’une simple visite de contrôle sera nécessaire au gaz.
  • Un grand confort thermique : Le gaz offre un moyen de chauffage performant, avec une chaleur immédiate et constante, et un réglage précis de la chaleur : la température peut être régulée au degré près grâce à une télécommande ou depuis un smartphone. Pratique !

Le biogaz, vers une énergie verte

Le gaz naturel reste une énergie fossile, néanmoins pour répondre aux attentes du Grenelle de l’environnement et celle des consommateurs, le gaz naturel se verdit de plus en plus. Le biométhane est un gaz 100% renouvelable, produit à partir de déchets issus de l’industrie agro-alimentaire, de la restauration collective, de déchets agricoles et ménagers, ou encore de boues de stations d’épuration. Issu de la fermentation de ces matières organiques, le biogaz est ensuite traité et « épuré » par GRDF pour être au plus proche du gaz naturel, avant d’être injecté dans le réseau de distribution. Il peut alors être utilisé pour la cuisson, le carburant, ou encore le chauffage. En plein essor, il ne représente aujourd’hui qu’une petite part du gaz présent dans le réseau, mais propose une réelle alternative aux énergies fossiles et est voué à jouer un rôle important dans la transition énergétique, avec un objectif pour GRDF de 30% de biogaz distribué en 2030.

Quel foyer à gaz choisir ?

Poêle, cheminée ou insert, à chaque configuration et style de déco sa solution ! Modèles standards ou sur-mesure,  les fabricants de poêles et cheminées à gaz proposent aujourd’hui de nombreux modèles pour s’intégrer parfaitement à votre intérieur, allant du poêle design à la cheminée de style ancien. Ces dernières se fondront ainsi dans le décor d’un appartement haussmannien, tandis qu’un insert coffré s’harmonisera parfaitement à un séjour esprit loft. Si vous possédez une ancienne cheminée, pourquoi ne pas la remettre en fonctionnement avec un insert en la raccordant notamment au gaz naturel ?

En terme de flammes, pour avoir pu découvrir les poêles au gaz dans le showroom dédié, je peux vous dire que l’illusion d’un vrai feu est bluffante : les appareils reproduisent l’aspect et les mouvements d’une flamme traditionnelle bois, et des fausse bûches en céramique et leds donnent l’impression parfaite d’une combustion. Il ne manque que le crépitement !

Côté puissance, elle sera à déterminer en fonction du niveau d’isolation et de la taille de l’espace à chauffer, car on parle de vrais équipements de chauffage ! (les poêles peuvent chauffer une pièce allant jusqu’à 150m²).

Installation, coût et entretien

L’installation doit être réalisée par un professionnel. En plus du raccordement au gaz, un conduit d’évacuation des fumés devra être installé, via un tubage vertical ou une ventouse horizontale. Au total, compter entre 5000 et 15000 euros pose incluse.

En terme de sécurité, tout comme un poêle classique, il convient bien-sûr de respecter distances de sécurité avec les éléments environnants (murs, rideaux, etc). A noter également que les brûleurs sont équipés d’un système de sécurité qui coupe l’arrivée de gaz en cas d’extinction accidentelle de la flamme. L’entretien est à réaliser annuellement.

L’Emotion GAZ : le réseau français des cheminées et poêles gaz

Si vous souhaitez en savoir plus sur ce mode de chauffage, le site de L’Emotion GAZ vous propose de nombreuses informations et conseils sur la flamme gaz. Cette association de partenaires (distributeurs et fabricants), a pour objectif de faire découvrir les cheminées et poêles gaz. 700 showrooms vous accueillent dans toute la France pour faire découvrir les solutions de chauffage gaz. Vous pourrez ainsi profiter de l’expertise de professionnels, conseillers mais aussi techniciens formés, qui vous accompagneront depuis le choix du poêle ou de la cheminée jusqu’à son installation. Vous pouvez trouver le showroom le plus proche de chez vous ICI.

Et jusqu’au 15 décembre, vous pouvez également visiter leur showroom éphémère sur Paris!

sources des visuels : l’Emotion GAZ

1 Comment

Laisser un commentaire