DIY : ma rénovation d’une vitrine ancienne !

Aujourd’hui, je vous propose de transformer un haut de buffet en meuble vitrine à part entière. Pour ce DIY, réalisé avec la complicité de La Fabrique Des Pieds, j’ai rénové une vitrine ancienne en lui ajoutant de jolies gambettes. J’espère que vous aimerez le résultat et que cela vous inspirera pour détourner à votre tour un meuble. Pour voir comment j’ai procédé, c’est par ici !

 

Il y a quelques mois, j’ai chiné sur le bon coin un meuble ancien qui ne payait pas de mine. La dame qui le vendait était d’ailleurs très étonnée que je fasse autant de route pour lui ! Mais si la partie basse était vraiment sans intérêt, la partie haute, vitrée, me plaisait beaucoup. J’ai craqué pour ces airs 1900, ses lignes et sa patine. Je l’ai tout de suite imaginé éclaircie à l’intérieur, avec des jolis pieds pour lui donner une allure plus légère et élancée. Et justement, La Fabrique Des Pieds m’a mis au défi de réaliser un DIY avec un de leurs modèles !

Derrière cette petite entreprise française, se cache Florent, le fondateur. En 2014, alors qu’il cherche sans succès des pieds de meuble à son goût et made in France pour fabriquer une table, il décide finalement de les fabriquer.  Il tombe finalement amoureux de l’acier, et commence à créer d’autres pièces en parallèle de son activité professionnelle. Après une formation de métallier, il lance officiellement La Fabrique Des Pieds, et aujourd’hui il travaille avec une équipe constituée d’une dizaine de collaborateurs.

Les pieds sont imaginés, fabriqués, et expédiés depuis son atelier, à Lille. La marque met l’artisanat, le savoir-faire français et la qualité des matériaux au centre de ces valeurs. Et ça marche ! Forte de son succès, La Fabrique Des Pieds propose aujourd’hui une quarantaine de modèles de pieds différents, pour toutes les hauteurs et les formes de meubles, et vient également de lancer une gamme autour des étagères. Bref, vous y trouverez forcément votre bonheur ! Moi j’ai en tout cas trouvé le mien, avec un modèle qui correspond à la vitrine en termes de dimensions comme d’esthétique. C’est parti pour le pas à pas !

 

DIY : rénover une vitrine ancienne

La vitrine était en bon état général, excepté sur le dessus. Le placage était en effet assez abîmé,  gondolait et se décollait à de nombreux endroits. J’ai hésité à l’arracher et repeindre, mais je souhaitais garder la patine du bois dont j’aimais bien la couleur; j’ai donc décidé de le réparer au mieux.

Pour l’intérieur, par contre, j’avais envie de clarté, afin de mettre en valeur les futurs objets qui s’y trouveraient et d’offrir un joli contraste avec le bois sombre.

Pour les pieds, j’ai choisi des pieds « épingle renforcé ». Je trouvais leur design parfait pour apporter de la légèreté à ma vitrine, et leurs dimensions offraient également l’avantage de s’adapter à la faible profondeur du meuble. J’ai choisi une hauteur de 30 cm, et un coloris noir. Avec les pieds, j’ai également reçu des vis pentures, qui correspondent à la platine et permettent de les fixer très solidement.

 

Rénover une vitrine ancienne étape 1 : préparation

J’ai commencé par démonter ce qui pouvait l’être, pour pouvoir travailler plus facilement. A l’aide d’une pince, j’ai ôte les taquets qui bloquaient les étagères pour pouvoir ensuite les retirer, ainsi que les équerres d’étagère. J’ai également retiré les petits clous qui dépassaient, et nettoyé l’ensemble du meuble. Je n’avais pas ici la possibilité d’enlever les portes, mais je vous conseille de le faire si vous le pouvez pour plus de facilité à travailler.

Rénover une vitrine ancienne étape 2  : le ponçage

Avant de peindre l’intérieur du meuble et les étagères, je les ai poncé au grain 120. Si vous souhaitez en savoir plus sur le ponçage d’un meuble, je vous disais tout il y a quelques temps dans cet article !

Rénover une vitrine ancienne étape 3  : la peinture

Avant de peindre l’intérieur de ma vitrine, j’ai appliqué une sous-couche spéciale surface lisse (type stratifié, carrelage, etc). En effet, le vernis de mon meuble était plutôt résistant au ponçage, j’ai donc opté pour cette solution. Pour peindre proprement les montants des vitres, voici mon astuce : je prend une spatule en métal, je la pose contre le bord, comme sur la photo (si il y a un espace entre la vitre et le bois, insérer la spatule dedans). Je n’ai plus ensuite qu’à peindre le bois à l’aide d’un petit pinceau. Veillez à ne pas trop charger votre pinceau et à essuyer très régulièrement la spatule. Vous trouverez dans cet article toutes mes astuces pour rénover un meuble !

Une fois la sous couche sèche, j’ai ensuite égrené légèrement au papier de verre 240, avant d’appliquer deux couches de peinture.

Rénover une vitrine ancienne étape 4  : recoller le plaquage

Le plaquage du dessus du meuble était très abîmé. Pour le recoller, j’ai procédé de deux manières : en soulevant les lames déjà décollées d’une main, j’ai appliqué la colle sur toute la surface concernée avec un pinceau. Pour les cloques, je les ai « ouvertes » avec un cutter, pour pouvoir ensuite y glisser la colle à l’aide d’une petite spatule. Je me suis aidé dans ces opérations du décapeur thermique, afin de rendre le bois plus « souple ». J’ai ensuite posé des serres-joints ou des objets lourds sur les parties recollées le temps du séchage.

Rénover une vitrine ancienne étape 5  : préparer le socle pour fixer les pieds

J’ai ensuite retourné le meuble, en le posant sur le dessus, pour pouvoir travailler correctement. Le dessous était en bon état, mais il présentait deux tourillons qui servaient à le solidariser avec la partie basse du meuble. J’ai réussi à retirer le premier à l’aide d’une pince, en faisant des mouvements de droite à gauche. Le second était lui complètement collé, j’ai donc utilisé une petite scie à main pour couper à fleur du reste du meuble.

Rénover une vitrine ancienne étape 6 : fixer les pieds

Pour terminer, j’ai donc installé les pieds ! La fixation d’un pied se fait sur 3 points , via les vis pentures dans la platine puis dans le bois. Sur le site de la marque, plusieurs longueurs sont proposées selon l’épaisseur de votre bois. Il vous faudra un embout hexagonal pour les têtes de vis.

Pour aligner les pieds avant, j’ai utilisé la moulure existante, en venant caler la platine contre celle-ci.

Les pieds que j’ai choisi étant inclinés vers l’extérieur, il faut utiliser une clef Allen pour serrer la vis à l’angle. J’ai donc pré-percé le bois (avec une mèche de 4 mm) avant de visser.

Pour les deux autres points de fixation, j’ai vissé directement les vis avec ma perceuse électrique. Les vis sont parfaites pour ça, et pénètrent dans le bois sans le fendre. J’ai procédé de la même manière avec les pieds arrières, en les alignant contre la moulure et le bord de la platine du pied avant.

Et voici le résultat ! Alors, vous aimez ?

Dans le cadre de notre trio Home Challenge, Clem Around The Corner et Madame Décore ont elles aussi relevé le défi de réaliser une création avec un autre modèle de La Fabrique Des Pieds ! Rendez-vous sur leurs blogs pour découvrir le bureau d’inspiration scandinave de Béatrice et le porte écuelle de Clem !  

 

**

2 Comments

Laisser un commentaire